Loading...
  • Home
  • News
  • L’ATM et le Syndrome de la Douleur Myofasciale, Animation.

L’ATM et le Syndrome de la Douleur Myofasciale, Animation.

Loading...
Cette vidéo et autres vidéos similaires sont disponibles pour téléchargement, à l'achat d'une licence, sur notre site internet: https://www.alilamedicalmedia.com/-/galleries/videos-en-francais
©Alila Medical Media. Tous les droits sont réservés.
Toutes les images / vidéos par Alila Medical Media ont été préparés uniquement à des fins informatives et ne sont pas destinés à remplacer un avis médical professionnel , un diagnostic ou un traitement. Sollicitez toujours l'avis d'un professionnel de la santé qualifié pour toute question que vous pourriez avoir concernant un trouble médical.
L'articulation temporo-mandibulaire - l'ATM - est l'articulation entre la mâchoire inférieure - la mandibule - et l'os temporal du crâne. L'ATM est responsable du mouvement de la mâchoire et nous permet de mastiquer, parler et bâiller. Le trouble de l’articulation temporomandibulaire est un terme collectif incluant un groupe de pathologies caractérisées par une douleur dans la région de la mâchoire et un mouvement limité de la mandibule. Un trouble de l’ATM peut être causé par des problèmes dans l'articulation elle-même ou dans des muscles environnants. Les problèmes de l'articulation comprennent: l'arthrite, l'inflammation et les troubles internes. Lorsque le problème est dans les muscles, la condition est appelée syndrome de la douleur myofasciale.
Le syndrome de la douleur myofasciale est très fréquent et peut survenir chez les patients avec une articulation temporo-mandibulaire normale. Ce syndrome est caractérisé par la présence des nodules hyperexcitables situés dans les muscles squelettiques appelés “points de déclenchement”. Un point de déclenchement peut être ressenti comme une bande ou un nodule de muscle plus rigide que normale. La palpation de points de déclenchement peut susciter la douleur dans une zone différente du corps. Ceci est appelé douleur référée.
Les points de déclenchement sont développés à la suite de la surutilisation des muscles. Généralement, les muscles de la mastication sont surchargés de travail lorsque les patients se grincent les dents inconsciemment pendant le sommeil. Le terme médical pour cette condition est "bruxisme nocturne".
Un point de déclenchement est composé de nombreux noeuds de contraction où les fibres musculaires se contractent mais ne peuvent pas se relaxer. La contraction soutenue des sarcomères comprime la circulation sanguine locale, provoquant une pénurie d'énergie de la région. Cette crise métabolique déclenche l'activation des nocicepteurs, générant un schéma de douleur régionale qui fait suite à un passage du nerf spécifique. Les zones de douleur sont donc cohérentes et sont bien documentés pour les muscles différents.

Les points de déclenchement dans le masséter se réfèrent la douleur aux joues, à la mâchoire inférieure, aux dents molaires supérieure et inférieures, aux sourcils, à l'intérieur de l'oreille et autour de la zone de l’ATM. Les points de déclenchement dans le muscle temporal sont également associés à des maux de tête et des dents supérieures. Les principaux coupables de la douleur myofasciale dans la région de l’ATM sont les muscles ptérygoïdiens. Les points de déclenchement dans le ptérygoïdien médial se réfèrent la douleur à la région de l’ATM à l'avant de l'oreille, dans la bouche et à la partie extérieure supérieure du cou. Ils peuvent également se manifester par des maux de gorge et une difficulté à avaler. La douleur venant des points de déclenchement du ptérygoïdien latéral peut être ressentie en avant de l'oreille et sur la mâchoire supérieure.
Les traitements visent à traiter le bruxisme, à soulager les spasmes musculaires et libérer des points de déclenchement. Les options de traitement comprennent:
- Thérapies: gestion du stress, thérapie comportementale, biofeedback - pour encourager la relaxation.
- Gardien de nuit dentaire: attelles et protège-dents - pour protéger les dents contre les dommages.
- Médicaments: analgésiques, relaxants musculaires, injections de botox.
- Techniques de libération myofasciales tels que l’aiguilletage à sec et la méthode d'étirement.

COMMENTS

LEAVE A COMMENT

TRENDING

TIMELINE NEWS