Loading...
  • Home
  • News
  • Cancer du colon rectum: Dépistage et Facteurs de Risque 2018

Cancer du colon rectum: Dépistage et Facteurs de Risque 2018

Loading...
Cancer du colon rectum dépistage et Facteurs de Risque:
Résume du Dépistage:
1) Très élevé - Coloscopies annuelles dès la puberté
2) Risque élevé
- MICI : coloscopie à partir de 8 ans d’évolution
- Antécédent familial de cancer : coloscopie à 45 ans ou 5 ans avant la maladie
- Antécédent familial + polype : coloscopie à 3 ans puis tous les 5 ans
3) Risque moyen
- Toucher rectal annuel après 50 ans
- Recherche de sang occulte dans les selles :Test immunologique
Tous les 2 ans de 50 à 74 ans Coloscopie si test positif.

Dépistage et prévention du cancer colorectal:
Les études de population indiquent que la recherche d’un saignement occulte dans les selles en utilisant un test au gaïac permet de baisser la mortalité par cancer colorectal.
Cependant ce test a été critiqué, en particulier pour sa sensibilité modeste. Pour cette raison, un intérêt a été porté à d’autres stratégies, en particulier les tests immunologiques. Il est maintenant bien établi que les tests immunologiques sont supérieurs aux tests au gaïac. Ils sont devenus la stratégie de dépistage du cancer colorectal et sont maintenant disponibles en France.

La stratégie à un seul prélèvement est privilégiée. Étant donné les performances des tests immunologiques, on peut logiquement dire qu’un programme organisé utilisant ce test conduira à une plus forte diminution de la mortalité par cancer colorectal et permettra probablement de diminuer son incidence.

Les études épidémiologiques ont permis d’identifier des sujets à très haut risque (formes héréditaires) et des sujets à haut risque.
La coloscopie de dépistage est recommandée chez les apparentés au 1er degré de sujets atteints d’un cancer colorectal ou d’un adénome de plus de 1 cm de diamètre diagnostiqués avant 60 ou 65 ans ou ayant au moins 2 parents atteints, chez les sujets atteints d’une colite inflammatoire étendue ou ayant des antécédents personnels de cancer ou d’adénome à haut risque de transformation maligne.
Les tests immunologiques de recherche d’un saignement occulte
dans les selles sont plus performants pour le dépistage des cancers et des adénomes à risque élevé de transformation maligne.
Les tests immunologiques sont plus simples à manipuler, ne nécessitent qu’un prélèvement, ce qui rend la participation plus élevée. tests immunologiques de dépistage du cancer colorectal, leur facilité d’utilisation et leur sensibilité bien plus élevée que le test au gaïac pourraient contribuer à diminuer fortement la mortalité par cancer colorectal dans la population à risque moyen.
cancer colorectal
cancer du colon symptomes.
- Il existe trois mécanismes de carcinogenèse : l’instabilité chromosomique (CIN+), l’instabilité microsatellite (MSI+) et les modifications épigénétiques (CIMP+).
- La recherche du statut microsatellite est utile pour dépister un syndrome de Lynch.
- La recherche des mutations des exons 2, 3 et 4 des gènes KRAS et NRAS est obligatoire avant la prescription des anticorps anti-EGFR.
- La présence d’une mutation BRAF est un facteur de mauvais pronostic.

COMMENTS

LEAVE A COMMENT

TRENDING

TIMELINE NEWS